Sortir et rentrer nos plantes d’intérieur

Le printemps est à nos portes et ça nous donne tous envie de se créer un petit cocon chaleureux sur le balcon, la terrasse ou dans la cour (pour ceux et celles qui ont la chance d’en avoir une !).

Quoi de mieux pour créer une ambiance agréable que de verdir son espace. Bien que ce soit très tentant de sortir toutes nos plus belles plantes tropicales, il est important de suivre quelques règles : 

 

1. Acclimater ses plantes

Il est important d'acclimater nos plantes, de façon progressive, aux conditions extérieures. En règle générale, on doit les rentrer à l’intérieur si les températures nocturnes sont inférieures à 12 degrés Celsius. Le jour, on doit s’assurer que les températures sont supérieures à 15 degrés Celsius.

Idéalement, il faut sortir nos plantes le jour et les rentrer la nuit, pendant environ deux à trois semaines. Ainsi, il y a moins de risque que les plantes réagissent mal à leur nouvel environnement. Une plante qui est sortie trop rapidement sans période d’adaptation risque de perde beaucoup de feuilles. 

2. Attention au plein soleil

Il faut garder en tête que la grande majorité des plantes d’intérieur ne tolèrent pas le plein soleil. Le soleil du matin n’est pas dommageable, mais les rayons d’après-midi peuvent causer des dommages irréparables sur nos belles plantes. Il est donc très important de garder nos plantes à l’abris des rayons directs !

Petit truc : si vous sentez que vous pourriez attraper un coup de soleil là où la plante est placée, c’est signe qu’elle reçoit trop de soleil. 

3. Donner la bonne quantité d'eau

Il faut s’assurer que nos plantes ne manquent pas d’eau, ou à l’inverse, en reçoivent trop ! On peut suivre de près les prévisions météorologiques pour planifier nos arrosages.

En période de canicule, il faudra arroser nos plantes beaucoup plus fréquemment qu’on le ferait normalement. Si on prévoit des journées de pluie, on évite alors d’arroser, mère nature se chargera d’abreuver nos petites ! Nos plantes n’en seront que plus heureuses : rien de mieux qu’une bonne grosse pluie pour nettoyer le feuillage. En plus, l’eau de pluie est beaucoup moins dure que l’eau traitée du robinet.

Toutefois, il faut veiller à ce que les plantes encore mouillées ne soient pas trop exposées au soleil, même matinal, au risque que le feuillage brûle.  

4. Éviter les bestioles

Plusieurs sont réticents à l’idée de sortir leurs plantes dehors, par peur que des petits indésirables viennent s’y installer. C’est possible que ça arrive. Cela dit, vous n’êtes pas à l’abris des insectes, même à l’intérieur ! Il ne faut pas oublier que ce ne sont pas tous les insectes qui sont ravageurs. Certains sont même bénéfiques, comme les coccinelles, certains vers, les araignées ou les abeilles.  

Si toutefois vous souhaitez que vos plantes n’abritent aucune petite bestiole, vous pouvez les traiter préventivement, une fois par semaine, avec un insecticide naturel (Notre insecticide est un mélange de savon noir et d’huile de margousier qu'on dilue dans l'eau préalablement bouillie et tiédie). Un tel produit sera assez efficace pour prévenir l’installation de petits indésirables. Vaporiser toutes vos plantes de ce mélange, le soir idéalement.

L'automne, on recommence !

Puisque toute bonne chose à une fin, il faudra inévitablement refaire ce processus de transition, mais cette fois, pour réacclimater nos plantes aux conditions intérieures. Le processus sera assez similaire, on rentre nos plantes la nuit, et on les ressort le jour, pendant deux à trois semaines. Elles devront cette fois s’habituer à moins de lumière et moins d’humidité, et si on ne fait pas la transition en douceur, elles risquent de perdre beaucoup de feuilles. 

Il sera judicieux de bien inspecter nos plantes de fond en comble, car bien que certaines bestioles soient bénéfiques, nous ne voulons pas nécessairement qu’elles viennent cohabiter avec nous pour l’hiver. Il est donc recommandé de donner une bonne douche pour bien lessiver le terreau. On peut également passer un linge sur et sous les feuilles. En cas d’infestation plus importante, il sera peut-être nécessaire de changer complètement le terreau et de bien nettoyer le pot. 

***

En gros, toutes les raisons sont bonnes pour sortir nos plantes dehors durant la période estivale ! Même une excellente lumière à l’intérieur n’est rien comparativement à la luminosité que nos plantes recevront à l’extérieur. Le grand air offrira aux plantes tous les bienfaits que nous ne pouvons malheureusement pas reproduire dans nos maisons. Le vent, la pluie, la luminosité et l’humidité aideront à une croissance plus rapide et votre plante sera sans aucun doute en meilleure santé ! 

Bon été :)


Article précédent Article suivant