Cohabitation: les animaux domestiques et les plantes d’intérieur

Ce n’est pas toujours facile de verdir son intérieur lorsque nous avons des petits compagnons à quatre pattes. Que ce soit les jolies feuilles vertes bien croquantes, le tronc qui semble être un grattoir de premier choix pour nos minous, ou le terreau (un terrain de jeu si divertissant !), nos plantes sont très intrigantes pour nos animaux ! Cependant, il faut être bien prudent, car plusieurs plantes sont toxiques et pourraient rendre nos animaux très malades. Pour vous faciliter la vie, voici quelques trucs et astuces pour faire cohabiter harmonieusement vos animaux et vos plantes. 

Les désintéresser de vos plantes 

Tout d’abord, il est important de faire comprendre à votre animal que vos plantes ne sont pas des jouets. Il est naturel que votre chat ou votre chien soit curieux, surtout si vous introduisez des plantes dans la maison pour la première fois. Une façon simple de décourager votre animal de grignoter une plante ou de gratter le terreau est d’associer sa curiosité à quelque chose de négatif. Un petit jet d’eau est souvent très efficace pour les faire déguerpir. Gardez donc à portée de main un petit vaporisateur et dès que votre animal s’approche d’une plante, aspergez-le ! Pour les chiens, un NON très catégorique, suivi d’une gâterie lorsqu’il obéit est également un bon truc.  Après tout, la plupart des chiens ne veulent que rendre fier leur maître ! 

De plus, les animaux ne doivent pas sentir que vos plantes prennent trop de place. Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas transformer votre maison en jungle, mais assurez-vous que vos animaux aient leurs espaces et leurs jouets à eux, et ce, dans chaque pièce. Un griffoir parmi les plantes, un coussin ou un panier, des jeux ici et là, le tout pour éviter l’ennui. Vous avez des plantes sur le rebord de la fenêtre ? Laissez tout de même un peu d’espace pour y placer une doudou afin que votre minou puisse continuer à observer les oiseaux.  

Finalement, dispersez quelques plants d’herbes à chat au travers de vos plantes. Votre chat sera automatique redirigé vers ces plants, laissant ainsi vos jolies plantes vertes tranquilles ! 

Les éloigner de vos plantes

Si vous souhaitez mettre des plantes à certains endroits auxquels votre animal a accès, choisissez d’abord des plantes non toxiques (voir la liste plus bas). Par la suite, il est possible de déposer des pelures d’agrumes sur le terreau. Les agrumes sont des répulsifs assez efficaces pour éloigner nos petits poilus !  

Vous pouvez également diluer une cuillère à soupe de moutarde dans 500 ml d’eau et vaporiser le terreau de vos plantes (assurez-vous d’abord de bien secouer la bouteille). L’odeur forte de la moutarde les éloignera.  

Rien ne semble fonctionner ?  

Malgré tous vos efforts, votre animal s’entête à vouloir manger vos plantes ? Ne perdez pas espoir, il est tout de même possible d’avoir un peu de verdure dans votre chez-soi. Il vous suffit simplement de bien les choisir. Nous vous avons dressé une liste de quelques plantes non toxiques pour les chats, chiens et humains, ainsi qu’une liste des plantes les PLUS toxiques, à éviter complètement si vous avez des animaux très têtus. 

Plantes non-toxiques 

  • Calathea 

  • Plante rouge à lèvre (Aeschynanthus) 

  • Plante zèbre (Aphelandra) 

  • Chaîne de cœurs (Ceropegia Woodii) 

  • Plante araignée (Chlorophytum) 

  • Echeveria 

  • Fatsia Japonica 

  • Fittonia 

  • Fougère 

  • Haworthia 

  • Hoya 

  • Hypoestes 

  • Maranta 

  • Bananier 

  • Money tree (Pachira Aquatica) 

  • Palmier (tous sauf le palmier queue de poisson) 

  • Peperomia 

  • Pilea 

  • Portulacaria 

  • Rhipsalis 

  • Sedum 

  • Tillandsia 

 

Les plantes très toxiques (liste non exhaustive) : 

  • Lys de paix (Spathiphyllum) 

  • Dieffenbachia 

  • Croton 

  • Aloe Vera 

  • Poinsettia 

  • Philodendron 

  • Zamioculcas Zamiifolia 

  • Agave 

  • Alocasia 

  • Aralia 

  • Schefflera 

  • Begonia 

  • Dracaena 

  • Ficus 

  • Collier de perles 

  • Cycas 

  • Tradescantia 

  • Eucalyptus 

  • Gardénia 

  • Lierre 

  • Sansevière 

  • Laurier 

  • Monstera 

  • Strelitzia 

  • Pin de Norfolk 

  • Pothos 

  • Syngonium... 

Si votre animal a ingéré une plante toxique ou s’il présente des symptômes (vomissements, diarrhée, fièvre, tremblements, troubles respiratoires, troubles nerveux...), contactez rapidement votre vétérinaire. Vous pouvez également consulter le site suivant : 

https://www.petpoisonhelpline.com/about/

 

Il s’agit d’une ressource spécialisée dans les cas d’empoisonnements ou d’intoxication chez les animaux.  

Le plus important dans tout ça, c’est de s’assurer que nos animaux ne soient pas en danger ! Si vous avez des plantes toxiques, assurez-vous qu’elles soient hors de la portée de vos compagnons. Si ce n’est pas possible, il faudra peut-être penser à remplacer vos plantes toxiques par des non-toxiques. En faisant des choix censés et en appliquant quelques règles, il sera tout à fait possible de faire cohabiter vos animaux et vos plantes vertes ! 


Article précédent Article suivant